Droit d’asile – DÉCLARATION PUBLIQUE

Print Friendly, PDF & Email
DÉCLARATION PUBLIQUE

Réunies le 27 juin 2016 à Lausanne, les associations signataires de la présente déclaration tiennent à
confirmer leur soutien humain et politique à tout·e migrant·e, réfugié·e ou sans-papier, vivant en Suisse
ou désirant rejoindre la Suisse.

Dans le climat actuel de refus de l’accueil, de stigmatisation des personnes migrantes et d’escalade
répressive de l’État, suite à l’acceptation lors de la dernière votation du 5 juin du durcissement de la loi
sur l’asile, au discours de la ministre Simonetta Sommaruga au Conseil national le 6 juin, appelant au
renvoi les migrant·e·s de Renens contraints à dormir dehors, il est important de faire front uni pour la
protection des droits fondamentaux inconditionnels de toute personne vivant en Suisse.

Nous refusons d’accepter l’obéissance aveugle à des lois iniques et appelons à la résistance active.

La migration est un fait avéré et non un danger ou une crise. Il est grand temps d’ouvrir les yeux sur cette
réalité incontournable et d’élaborer une politique intelligente d’ouverture et de reconnaissance.

Nous tous et toutes, militant·e·s et personnes solidaires, nous revendiquons:

  • les droits humains fondamentaux inconditionnels pour toutes les personnes qui les demandent;
  • l’accueil digne et humain et la protection pour toutes les personnes qui frappent aux frontières suisses, fuyant la guerre, les persécutions ou la misère;
  • la fermeture des bunkers et de tout hébergement inhumain;
  • l’arrêt immédiat de l’application des accords de Dublin et la régularisation de toute personne en danger d’expulsion dans un autre pays;
  • l’accès à la formation et au monde du travail pour tout·e migrant·e.

Nous demandons à la Commune de Lausanne de devenir une Ville Refuge et de prendre les mesures nécessaires à la reconnaissance et à l’intégration de toute personne vivant dans la commune. Notamment:

  • l’établissement d’un document d’identité de «citoyen, citoyenne de la ville de Lausanne» qui redonne citoyenneté à tous ceux et celles qui l’ont perdue;
  • la mise à disposition de logements adéquats pour les migrants;
  • l’accueil d’au moins 1500 refugié·e·s sur la commune.

Lausanne déjà «ville olympique» doit se renommer «Ville d’accueil solidaire» et poursuivre une politique dans ce sens.

 

Collectif Droit de Rester
SOS-Asile
Fédération syndicale SUD
Union syndicale vaudoise
Collectif Vaudois de Soutien Aux Sans Papiers –CVSSP
Jeunes POP Vaud
Centre social protestant Vaud
Collectif R
Collectif Jean Dutoit
SolidaritéS Vaud
Sud-EP
Jeunes Vert-e-s Vaudois-e-s

Partagez l'article

Place Chauderon 5, 1003 Lausanne, Tél. : + 41 (0) 21 351 22 50, Fax : + 41 (0) 21 351 22 53