Pour le Conseil d’administration de la CPEV

Print Friendly, PDF & Email

Monsieur le Président,

Le plan que vous avez présenté à l’ASSO le 31 octobre 2017 a été élaboré par le Conseil d’administration et ses experts en utilisant la Directive technique DTA 4. Cette directive porte sur la question du taux d’intérêt technique des institutions de prévoyance. Or non seulement cette directive est fortement contestée parmi les experts en caisses de pension et dans d’autres milieux directement intéressés par la gestion des caisses, mais, également, les dispositions qui auraient dû la remplacer ont été également refusées.

En effet, comme vous le savez, la Chambre suisse des experts en caisses de pensions «CSEP» avait chargé le Comité et un groupe de travail ad hoc d’élaborer un projet de révision de la DTA 4.

Le 24 novembre 2017, l’assemblée générale extraordinaire de la CSEP a refusé le projet de révision de la DETA 4 et a demandé au Comité et au groupe de travail Directive technique d’élaborer un nouveau projet.

Ainsi, vous avez établi un plan péjorant gravement les conditions et les prestations de la CPEV en utilisant une directive qui ne convainc personne dans son état actuel et dont la version nouvelle vient d’être refusée par les experts auxquels vous faites une confiance et une soumission si aveugles.

Dans ce contexte, le plan présenté à l’ASSO par le Conseil d’administration de la CPEV, le 31 octobre 2017, ne peut être maintenu. Par cohérence et par souci des intérêts de la caisse et de ses assuré-e-s, il doit être retiré. Dans les meilleurs délais.

Dans l’attente de la réponse du Conseil d’administration à ce courrier, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos salutations distinguées.

Secrétariat fédéral de SUD, le 7 décembre 2017, à 11 h 50

Ce courrier est public. Il sera transmis aux médias et aux travailleurs/euses de la fonction publique, notamment à l’occasion de l’Assemblée du personnel de ce jeudi 7 décembre.

Partagez l'article

Place Chauderon 5, 1003 Lausanne, Tél. : + 41 (0) 21 351 22 50, Fax : + 41 (0) 21 351 22 53