Grève des jeunes pour le climat

Print Friendly, PDF & Email

Ce vendredi 18 janvier 2019, des élèves animeront des mouvements de grève pour la défense du climat. Cette mobilisation a la sympathie et l’appui de notre fédération syndicale et de SUD Education, réunissant les diverses organisations sudistes d’enseignant-e-s.

Nous enverrons dans les meilleurs délais à Madame Cesla Amarelle une lettre formelle sur le problème que pourraient poser des sanctions contre la grève des élèves. Toutefois, étant donné l’urgence, c’est un courrier électronique qui lui a été envoyé la veille du jour de grève.

Il nous a été rapporté que des sanctions, parfois sévères, étaient envisagées par des directions contre les élèves grévistes. Nous nous opposons à toute sanction contre de jeunes gens qui ont le courage de s’engager, d’agir et de prendre la parole face à des problèmes décisifs pour l’avenir de la terre et des sociétés humaines.

Nous demandons que le Département de la Formation et de la Jeunesse n’engage aucune mesure de pression, de sanction ou de rétorsion à l’égard des élèves grévistes. En ce sens, nous demandons également que le Département use de son pouvoir et de ses compétences pour exiger des directions qu’elles agissent également dans ce sens.

Si besoin était, nous appellerions le monde enseignant à se mobiliser pour défendre les élèves actrices et acteurs de ce mouvement de grève exemplaire.

Lire également le communiqué de presse de SUD-Etudiant.e.s et Précaires ici.

Partagez l'article

Place Chauderon 5, 1003 Lausanne, Tél. : + 41 (0) 21 351 22 50, Fax : + 41 (0) 21 351 22 53