Rassemblement pour sauver la poste de la Grangette

Print Friendly, PDF & Email

La Fédération syndicale SUD soutient cette mobilisation

Rassemblement: samedi 28 février à 10 heures devant la poste

Après la fermeture de près de la moitié des offices de poste lausannois, voilà que La Poste s’attaque à ce quartier. Contre toute logique de service public, l’entreprise publique veut transformer l’office en agence postale intégrée dans une pharmacie, supprimant au passage de nombreuses prestations !

12_fr_vd_posteCet office de poste est pourtant très fréquenté par les milliers d’habitant⋅e⋅s du quartier, mais aussi par les nombreuses entreprises de la zone artisanales. Cette disparition est incompréhensible d’autant que le quartier connaît un développement important avec la construction de plusieurs centaines de logements dans le secteur des Fiches et de la Feuillère, développement qui a même conduit le canton a créé un nouvel établissement scolaire à quelques centaines de mètres de l’office en question!

Plus d’informations sur le site d’ACIDUS (www.acidus.ch)

Nous devons poursuivre la mobilisation, en parallèle à la pétition, aux interventions déposées au niveau communal, cantonal et fédéral dans ce sens. Même si le service public n’a pas, par définition, à être rentable, La Poste ne peut même pas évoquer un manque de rentabilité de l’office car celui-ci connaît une fréquentation importante, en particulier aux heures d’ouverture, prouvant l’utilité économique de cette desserte. Il ne s’agit donc que d’optimisation financière visant à gonfler le bénéfice de l’entreprise publique et qui se fait au détriment des usager-ère-s des services postaux.

Finalement, La Poste ne compte pas freiner le démantèlement du réseau puisque nous savons qu’elle a d’autres idées de fermeture en cours à Lausanne malgré les nombreux projets de développement en cours dans la ville.

Nous n’acceptons pas ces décisions!

Partagez l'article

Place Chauderon 5, 1003 Lausanne, Tél. : + 41 (0) 21 351 22 50, Fax : + 41 (0) 21 351 22 53