Solidarité avec nos camarades cheminots de Corée!

Print Friendly, PDF & Email

solidarite-cheminots-coreeLe 9 décembre, à l’appel du syndicat KRWU (affiliée à la KCTU), les cheminots de la compagnie publique des chemins de fer de Corée (KORAIL) se sont massivement mis en grève. Ils défendent leurs droits et le service public ferroviaire.

Le gouvernement coréen a une sinistre habitude de la répression antisyndicale

Comme tous les secteurs professionnels où des luttes s’organisent, les cheminots y sont souvent confrontés. Ainsi, en 2009, lors d’une précédente grève, le gouvernement coréen avait multiplié les violations des droits syndicaux et plus largement des droits de l’Homme: accusations d’actes criminels, emprisonnements arbitraires, procès en dommages et intérêts, licenciements, sanctions disciplinaires, etc. Le gouvernement s’attaque encore aux cheminots qui défendent le service public!

Quelques jours après le début de la grève, une répression sauvage est exercée : les bureaux du syndicat des travailleurs des chemins de fer ont été investis par des dizaines de policiers emportant ordinateurs et équipements. Des mandats d’arrêt ont été émis pour les principaux dirigeants syndicaux – qui sont actuellement cachés en lieu sûr. Des révocations sont prononcées en masse.

Nous soutenons la lutte des cheminots de Corée
– Leurs revendications sont légitimes.
– Nous dénonçons le gouvernement qui les réprime.
– Leur lutte est notre lutte.

Solidarité internationale!

Le Réseau Rail Sans Frontière qui rassemble des organisations syndicales de cheminots d’Europe et d’Afrique, le Réseau syndical international de solidarité et de luttes qui rassemble des organisations syndicales interprofessionnelles d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, d’Europe appellent à participer à toutes les initiatives de soutien aux cheminots de Corée en lutte!

Télécharger le communiqué au format PDF

Partagez l'article

Place Chauderon 5, 1003 Lausanne, Tél. : + 41 (0) 21 351 22 50, Fax : + 41 (0) 21 351 22 53