Grève pour l’avenir

Print Friendly, PDF & Email

Le 15 mai 2020

En tant qu’employeur du service public et donneur d’ordres du secteur subventionné, l’Etat est en première ligne. Les dérèglements climatiques actuels, appelés à empirer, mettent directement en jeu la santé des salarié‐e‐s, les conditions et l’environnement de travail, ainsi que la mobilité des dizaines de milliers d’employé‐e‐s du secteur.

Les infrastructures vétustes et énergivores sont non seulement une absurdité écologique, mais aussi un facteur de risque pour la santé des salarié‐e‐s qui y travaillent et de la population qui les utilise. Les méga‐concentrations dans les centres urbains des administrations publiques n’est pas une solution viable non plus: plus de temps (contraint) de trajet pour les salarié‐e‐s des régions périphériques, pas assez de transports publics, trop d’utilisation de la voiture… Et en termes d’alimentation, l’offre proposée aux salarié‐e‐s du public et parapublic n’est pas à la hauteur des enjeux en termes de prix et d’environnement.

Télécharger notre communiqué de presse et la demande d’ouverture de négociation adressée à la Présidente de la DCERH, demandant l’ouverture de négociation.

 

Partagez l'article

Place Chauderon 5, 1003 Lausanne, Tél. : + 41 (0) 21 351 22 50, Fax : + 41 (0) 21 351 22 53